Philosophie   Maïeutique   Poésie

Présentation

L’univers d’Uma Rielk émerge doucement d’une longue maturation, portant au jour des élans de joie, de foi et de traits d’union.

Les différentes rubriques s’enracinent dans le terreau d’une vie pleine. Indépendantes et interconnectées, elles s’offrent en invitations singulières à entrer dans un univers. Ici,  le blog prend la parole, le forum du Réverbère questionne et se partage, la Lanterne accompagne, la bibliothèque nourrit et les ateliers d’écriture éveillent l’énergie créatrice.

Chaque particule de ce microcosme cache la potentialité d’un voyage à la rencontre de soi et de l’autre. Chaque particule peut être pour chacun-e l’aurore d’une itinérance philosophique et poétique qui interroge son rapport au monde et méandre vers une incarnation authentique de l’être.

 

Philosophie

La philosophie, du grec ancien φιλοσοφία, signifie « amour de la sagesse ». En tant que démarche de réflexion et d’analyse, elle questionne le monde, la connaissance et l’existence humaine.

Comprendre les fondements de notre identité, identifier les mécanismes de nos émotions, observer notre rapport au monde rendent possible la libération de l’esprit prisonnier de lui-même. Ainsi la philosophie participe à une certaine recherche de l’équilibre et tente de répondre à notre étonnement d’être au monde.

Ce savoir ancestral est un véritable trésor. Mais pour qu’il puisse prendre tout son sens, il  est nécessaire de le distiller dans l’expérience de nos vies. Éprouver le savoir, le remettre en question et le relier au vécu pour que puisse émerger une connaissance sensible, profonde et singulière.

Maïeutique

La maïeutique vient du grec ancien μαιευτική (maieutikế), par analogie avec le personnage de la mythologie grecque Maïa, qui veillait aux accouchements.

Elle consiste à faire accoucher les esprits de leurs connaissances, à faire exprimer un savoir caché en soi. Elle est attribuée au philosophe Socrate (IVe siècle av. J.-C.), en faisant référence au Théétète de Platon.

La maïeutique est une méthode visant à interroger une personne pour qu’elle trouve ses propres réponses. De cette manière, la maïeutique est garante d’une certaine neutralité et garde ouvert l’espace où chacun peut découvrir sa vérité, sans avoir à adopter celle de l’autre. Elle sollicite l’implication active de l’individu questionné et favorise l’émergence de la parole intuitive.

Poésie

Le terme « poésie » vient du grec ancien ποίησις (poiesis), le verbe ποιεῖν (poiein) signifiant « faire, créer ». Le poète, pour créer, joue de ses sens, de la musicalité, du rythme, des images.

La poésie est une force brute en lien direct avec les émotions profondes, l’inconscient et l’intuition.

S’ouvrir à la dimension poétique du réel permet d’ouvrir nos champs sensoriels à des niveaux de réalité souvent ignorés. Ce changement de posture modifie nos perceptions et par conséquent notre rapport au monde.

La poésie est par nature subjective. Tout être vivant porte en lui sa propre poésie. Elle touche au caractère unique et sacré de l’être.

Le Blog

Trésor

Tu es la seule qui sait ce que tu as vécu, écouté ou encore ressenti. Peu importe l'avis des autres. Ça t'appartient. Prends soin de ça.

lire plus

La peur féodale

Confiance et abandon La paix appartient au lâcher prise, à ceux qui relâchent l'étau sur leur vie. La paix appartient à la confiance, à ceux qui s'abandonnent au courant, sans résister. Se laisser glisser et être consciente, alerte, les sens en éveil. Je ressens dans...

lire plus

Les Lois Universelles

Loi de l'Unité Uni-vers. Le cosmos forme un Tout en mouvement. En tant qu'unité, toutes ses  particules des plus complexes aux plus simples sont connectées les unes aux autres. Elles communiquent, s'influencent et  s'organisent formant ainsi un Tout cohérent, un grand...

lire plus

Écrire

Écrire encore Glisser le long de mes veines. Dilater les pores de ma conscience. Distendre la peau du vêtement trop ajusté. M'accorder à la mouvance de l'air. Me dissoudre dans l'espace libre de mes cellules. Laisser entrer le flux de la parole. Silence. Silence du...

lire plus

Sourire

Tous les trous du visage sont reliés. Quand on sourit, ça ouvre les oreilles, le nez, les yeux. Et c'est bien pratique !

lire plus

Voix

La voix libère le corps du poids du mental. Pendant que le mental porte son attention sur les sons, le corps peut se mouvoir librement, sans se crisper, sans craindre la condamnation de cet œil impitoyable.

lire plus

Chemin de vie

J’ai grandi auprès des arbres. Et la terre sous mon poids exhalait un parfum de lait maternel. Plus sûrement que la gravité, elle m’attira en son sein et me nourrit de l’amour dont j’étais orpheline. Je sillonnais cette mer bruissante sous mes pas familiers, enivrée de l’humus forestier. Et souvent appelée par le souffle du vent, je me réfugiais dans les arbres chantants et me livrais au doux vertige de leur hauteur, passant d’un bras à l’autre dans une danse funambulaire. Dans le creuset de ces expériences primaires, nos esprits se lièrent. Ils m’enseignèrent les lois de l’équilibre. Elle me donna la force d’aller en quête et de me tenir là, parmi les hommes.

En quête de sens depuis l’enfance, la nécessité de comprendre me tient en éveil. Observer, analyser. Questionner sans relâche le monde qui m’entoure et celui qui m’anime. Je cherche à travers les religions, la philosophie, la psychologie, les lois universelles, j’écoute les poètes, le corps, la terre, les peuples premiers, j’étudie le mouvement et l’art. Je cherche et j’entrecroise les savoirs, les vécus, les ressentis. Va-et-vient continu entre intérieur et extérieur.

Mais avant tout, pour que le sens émerge, il me fallait vivre, pétrir l’argile de mes élans. Éprouver l’ombre et la lumière émergeant de l’épaisseur du quotidien. Tituber. Souffrir. Désespérer. Aimer. Alors, après avoir déconstruit jusqu’à toucher la racine du néant, j’ai cueilli l’insensé. J’ai saisi le poids de la nécessité. Le poids  d’une vie qui s’égare. La nécessité du choix et du serment.

Réaffirmant des valeurs originelles désormais chargées du sens des épreuves, malaxées par la vie et densifiées par l’expérience, j’ai choisi de reconstruire. Depuis, porteuse d’une lucidité nouvelle et acérée, je chemine à l’écoute de la voix qui me chuchote et me guide. L’intuitive, la sage et sauvage, celle qui sait comment cheminer. J’ai appris peu à peu à l’écouter, à lui faire confiance, à lui redonner sa place de reine légitime.

Sous le réverbère

Un forum pour se questionner

Je vous propose de nous retrouver sous le Réverbère pour nous questionner. C’est un exercice à la fois personnel et collectif.

Un questionnement personnel

Personnel parce qu’il s’agit ici de s’interroger sur nous-même, sur le sens que nous donnons aux réels de nos vies. Réfléchir, affiner, remettre en question, creuser encore. Prendre le temps de regarder autrement les choses familières. Changer de point de vue, faire des liens, tourner autour, oser faire un pas de côté. C’est une introspection, une rencontre avec soi.

Des regards partagés

Collectif parce que c’est un partage. La diversité est une richesse. L’autre en tant qu’être unique et différent nous offre l’expérience de l’altérité, nous faisant découvrir un autre point de vue, une autre manière de vivre, de ressentir, de penser. Il nous ouvre l’esprit, élargit notre champ de vision et nous aide à grandir.

Il ne s’agit pas ici d’être d’accord, encore moins de juger. Je vous propose au contraire de laisser de côté notre vision binaire et discriminatoire pour seulement accueillir ce qui vient, avec la soif de la connaissance.

La puissance du collectif

Collectif encore parce que réfléchir ensemble crée une émulation, une effervescence, une puissante circulation d’énergie. L’accumulation de pensées diverses nous entrainent dans un voyage fabuleux qui ne peut exister dans la solitude. Ce voyage partagé et fugace est une expérience unique, parfois déroutante. Il interroge notre posture et titille notre état d’être. Il nous questionne.

Un forum ouvert

Sous le Réverbère, la rencontre prend la forme d’un forum ouvert à tous. Je vous invite à une quête au-delà des espaces familiers.

Récents questionnements

Sujets récents

Derniers articles

Membres en ligne

 Aucun membre en ligne en ce moment

La lanterne

Paroles de la Lanterne

Parce que chacun-e est digne d’honorer son être profond et de rayonner dans tout son éclat,

parce que l’on est pas obligé de cheminer seul-e,

parce que l’on peut choisir de se sauver soi-même et ainsi recevoir de l’aide, je me rends disponible à cet appel.

Offrir mes talents, partager ma résilience, cheminer avec vous un moment en confiance, pour aider à l’émergence d’une évidence, là où soudain vous sentez que vous êtes à votre place, que vous faites ce qui est juste pour vous-même.

Posture d’accompagnement

Je m’appuie sur la maïeutique, les lois universelles et la guidance de l’intuition.

Posture d’accueil, bienveillance, écoute profonde, clairvoyance, non-jugement, analyse et questionnement, intuition

Prendre rendez-vous

Je vous propose de vous accompagner par téléphone ou en visioconférence.

Merci de me contacter par mail ou par téléphone pour une première demande ou si vous souhaitez plus de renseignements.

Être à sa place et faire ce qui est juste.

Cheminer dans le sens de la vie qui porte et accompagne les élans de son être sacré.

Être celle ou celui dont on peut embrasser toutes les parts, toutes les lumières et tous les recoins.

Oser exister. Se libérer du joug des pensées limitantes, des croyances, des peurs.

Changer de posture. Quitter la place de victime et reprendre son pouvoir sur sa vie.

Aimer l’autre comme on aime l’univers, comme on se reconnait soi-même en lui, en l’autre.

Puiser dans ses blessures les plus profondes pour renaître. Construire son propre socle sur l’expérience de la douleur, de l’amour et de la joie.

Exprimer ses talents.

Habiter pleinement son corps. Se sentir libre, intègre. Ressentir la joie.

Écouter son intuition et lui redonner sa place au coeur de soi.

Quitter le mode survie et vivre.

Ne rien vouloir. Seulement être. Spontané-e

Régler en ligne

Dans la bibliothèque

Dans les méandres de votre imaginaire, vous découvrez une porte dérobée.

En parcourant les quelques pas qui vous séparent, une vague sensation de vertige vous saisit, avant de comprendre qu’il ne s’agit pas de vous mais d’elle. La porte penche, indéniablement. Basse, trapue, comme ratatinée sur elle-même, revêtue d’une lasure délavée et poussiéreuse, elle est là, somnolente, couvant son trésor d’un oubli séculaire.

Allez-vous entrer ? L’effluve d’une promesse aux senteurs amandées filtre sous la porte. L’antre du savoir vous attend.

Vous franchissez le seuil.

Dans la bibliothèque, il y a des livres bien sûr et seulement des livres importants. Il y en a des sacrés, des remue-méninges, des fondamentaux, des légers, des poètes, des caractériels.

Ici on raconte, on cite, on effeuille, on réagit. On ne laisse pas un livre tout seul, sans ses mots de présentation ou même de grandes phrases d’impression. Cela dépend. Il engendre parfois un tel désordre que l’on a besoin de s’étendre, pour se l’approprier et le partager.

Livres récents

Une petite robe de fête

Auteur : Christian Bobin Nous n'avons pas toujours été rien, personne. Dans l'enfance nous étions tout et dieu n'était qu'une part infime de nos domaines - quelque chose comme un brin d'herbe dans un pré. C'est avec la fin de l'enfance que l'attente a commencé. C'est...

Message des hommes vrais au monde mutant

Auteur : Marlo Morgan Une initiation chez les Aborigènes Le Vrai Peuple pense que nous ne sommes pas des victimes de la maladie par hasard et que notre corps physique est le seul moyen que possède la conscience éternelle, en nous, de communiquer avec notre...

Ateliers d’écriture

Les ateliers connectés

Défiant les contraintes de l’espace, je vous propose de nous retrouver sur la toile virtuelle de nos écrans pour écrire une poésie singulière.

  • Découvrir sa musicalité
  • Travailler le rythme
  • Affiner le sens
  • Accueillir sa singularité
  • Oser l’extravagance
  • Filer ses émotions
  • Écouter son intuition
  • Nourrir et se nourrir

Écrire de la poésie, de la philosophie, de la vie. Distiller. Offrir l’élixir, la quintessence de soi, nu-e, dénudé-e, authentique. Écrire son regard, son émotion, son voyage d’âme.

Écrire et s’incarner.

Écrire, c’est comme me révéler à moi-même. L‘étonnement demeure en me lisant.

Régler les ateliers en ligne

S’inscrire aux ateliers

Les Vendredis de 19h à 21h

Nouvelle session expérimentale à partir du 8 Janvier : Module 8 ateliers

Vous souhaitez vivre cette première aventure des ateliers connectés, n’hésitez pas à vous inscrire ou à me contacter par mail ou par téléphone pour plus de détails.

Se connecter

Gérer vos rendez-vous de la Lanterne ou vos ateliers d’écriture

Contact

Uma Rielk

Uma Rielk

Accompagnement de l'Être

Tel : 07 81 02 77 82

Formulaire de contact

14 + 4 =

Newsletter

Share This