Entrailles

31 Août 2020 | Le corps Chaman

Parfois la tension intérieure est si forte qu’elle s’embrase et ne peut se libérer.

Sous pression, elle monte en vagues successives, dévastatrices, gagnant en intensité et rivalisant de violence. Elle monte encore et encore jusqu’à l’acmé de la douleur pour exploser enfin, brisant les dernières résistances.

La rage du volcan qui tordait les entrailles perce et libère la tension. Elle jaillit et se déverse en lave brûlante.  Torrent de larmes et de sang bouillonnant noircit la peau sur son passage.

Peu à peu, les énergies se dispersent. Les cristaux de sel s’assèchent, emprisonnant la douleur à la surface de l’être. Les coulées de larmes se tarissent et doucement déposent le corps épuisé sur l’autre versant, du côté du soleil levant.