Les Lois Universelles

4 Oct 2020 | Réflexion libre

Loi de l’Unité

Uni-vers. Le cosmos forme un Tout en mouvement. En tant qu’unité, toutes ses  particules des plus complexes aux plus simples sont connectées les unes aux autres. Elles communiquent, s’influencent et  s’organisent formant ainsi un Tout cohérent, un grand corps vivant.

Loi de Vibration

Le mouvement est vie. De la matière la plus dense à la plus subtile, chaque organisme, chaque composant vibre à une fréquence qui lui est propre. Cette énergie vibratoire est la nature primaire et fondamentale commune à toutes expressions de vie. Elle rend possible un langage commun.

Loi du Rythme

Le rythme permet l’harmonie. L’univers est pareil à une immense partition structuré par le rythme. Ainsi le chaos s’organise pour trouver son équilibre dans les cycles (saisons, marées, lunaisons) qui conditionnent ses dimensions spatio-temporelles.

Loi de Polarité

Jour-Nuit. Ciel-Terre. Est-Ouest. Eau-Feu. Acide-Basique. Chaud-Froid. Humide-Sec. Passif-Actif. Création-Destruction. Les énergies contraires permettent de se réguler et de se maintenir en équilibre. Elles sont toutes nécessaires à la vie. Etant intimement liés et co-dépendantes, l’excès de l’une entraine la pénurie de l’autre et crée un déséquilibre. Le mouvement inhérent à la vie n’existe que par la tension de deux directions contraires.

Loi du Genre

Le genre découle de la polarité. Les principes Féminin/Masculin sont de nature contraire et complémentaire. Tout organisme vivant s’organise autour de ces principes. L’identité sexuelle conditionne la proportionnalité et le rapport d’équilibre entre masculin et féminin, les répartissant en énergies actives et passives, apparentes ou dissimulées. Au delà de l’identité sexuelle, les principes Yin/Yang régissent la dimension structurelle de la vie. L’excès de l’un ou de l’autre entraine déséquilibre, maladie et destruction.

Loi de Gestation

Temps de retrait et d’apparente improductivité. Le temps de l’hiver, un temps de repos, en suspens où l’énergie semble absente. Le temps de l’hiver, la terre en gestation. Ce cycle prépare le suivant, pour nourrir à nouveau, pour permettre l’incroyable montée de sève du printemps.

Un temps de maturation est nécessaire à toute chose pour émerger et prendre forme, qu’il s’agisse d’organisme vivant, de pensée ou de projet. Ce temps est incompressible. On ne peut l’accélérer au risque d’en compromettre sa finalité.

Loi des Correspondances

Par l’unité de l’univers, il y a interpénétration des énergies. On peut la nommer solidarité du vivant. Les relations et influences sont multiples et innombrables. Cela est vrai également entre visible et invisible. Ce qui arrive à l’intérieur prend forme à l’extérieur et vice-versa. Ainsi observer le perceptible nous enseigne sur l’imperceptible.

Loi de Transmutation

Alchimie. Changer le plomb en or. Du feu renaît la terre. De la destruction émerge la force du renouveau. Les épreuves éprouvent les convictions et questionnent la posture. Elles écrasent celui qui fuit et se lamente. Elles apportent clarté, force et rayonnement à celui qui les traverse et en tire un enseignement. Résilience.

Loi des Croyances

Le pouvoir des croyances est lié au principe des correspondances. L’invisible se matérialise. « Au commencement était le verbe » [1] Les énergies subtiles (pensées, émotions, mémoires, inconscient, secrets) prennent forme, imprègnent la matière, modèlent l’environnement et agissent sur les évènements.  Identifier ses croyances éveille la conscience de ses limitations et de l’influence que l’on exerce sur les situations vécues comme une fatalité.

Loi de l’Attraction

De la même manière que le réel se manifeste selon nos croyances, nous attirons les personnes et les situations en résonnance avec nos propres énergies. La force d’attraction s’exerce à travers l’expérience tangible et spirituelle de notre réalité. Elle est soumise à une certaine forme de compatibilité et dépend de notre niveau de conscience. Ainsi l’état extérieur se conforme à l’état intérieur et renforce en retour les certitudes intérieures.

Loi de la Relativité

Relativité, caractère de ce qui dépend d’autre chose. En physique quantique, l’observateur et l’observé sont intrinsèquement liés. « Nous créons la réalité et la réalité nous crée » [2] L’extérieur agit comme le miroir de notre réalité intérieure. Si nous évoluons, notre environnement et les potentialités qu’il recouvre se transforment avec nous. La réalité dépend de notre point de vue et de la conscience que nous en avons.

Loi de l’Action

Pour que l’esprit se manifeste dans la matière, il est nécessaire d’agir. Faire des choix, s’engager à la mise en oeuvre d’une réalité que l’on souhaite voir émerger. Incarner sa parole, lui donner corps, la nourrir. Il s’agit de mettre en cohérence intérieur et extérieur, de tendre un fil entre l’invisible et le visible. L’univers est une infinité de potentialités, un océan d’incertitudes. Se lancer dans l’action est un acte de foi.

Loi de Cause à Effet

La polarité s’applique aussi aux actes. Action-Réaction. Effet boomerang. Toute action engendre des conséquences et induit une responsabilité. Rien n’est sans effet. De la sorte, on récolte ce que l’on sème, on reçoit ce que l’on donne. La terre nourrit l’arbre qui la nourrit de ses feuilles d’automne.

Loi de Compensation

Compensation, fait de rétablir l’équilibre entre deux choses complémentaires. L’univers tend à l’équilibre. Ainsi tout organisme vivant, tout écosystème cherche à compenser le déséquilibre provoqué par l’excès de vide ou de plein. Chaque composant d’un système se mobilise en fonction de l’organisation globale pour préserver l’équilibre de l’ensemble. Le corps agit de la sorte pour se maintenir en santé. Il compense les excès. La maladie est un effet compensatoire à la mesure du déséquilibre engagé.

Loi de l’Amour

L’amour n’est pas conditionnel. Il est l’étincelle du mouvement-vie. Il est l’énergie qui embrasse l’univers et maintient le lien entre toutes choses. Il est comme le tissu du mycélium ou des fascias. Il maintient l’harmonie et porte en lui toutes les mémoires. Se connecter et se laisser traverser par l’amour nous relie à un formidable réseau de libre échange. La solidarité, le savoir intuitif et les perceptions extrasensorielles en sont des manifestations.

Références

[1] Traduction du Prologue de l’évangile selon Jean par Augustin Crampon

[2] HARAMEIN Nassim. (2013, 25 septembre). Nassim Haramein Complete [Podcast], traduction libre

Share This