Rien de tangible

31 Août 2020 | Poésie nomade

Seuls les enfants nous montrent le chemin de notre propre fin

Ils apprennent à marcher, à parler
Ils découvrent chaque jour une nouvelle pensée
qui les porte et les taraude jusqu’au lendemain
Allants, confiants, ils s’élèvent sans tarder

Et moi, et nous
Que reste-t-il de nos journées
Qu’ai-je rendu à la lumière

Ma vie de détails
de mille petits riens
d’amour et de colère
d’espérance et de chagrins
Rien de tangible

Faut-il créer
alléger le poids de la douleur
se battre pour la terre
changer le plomb en or

Et pourtant..
L’or est déjà là
Un astre dansant dans le creux de mes mains

L’élan gracile d’un enfant en joie